Découvrez nos différentes marques, en cliquant sur les logos en bas de page.

Newsletter :


Revue de Presse
MagCentre : “Les Témoins d’Orléans” : histoire de l’art, histoire de l’âme.
À la croisée des chemins de la création artistique contemporaine et des richesses historiques et patrimoniales se dressent à Orléans, ici et là, cinquante témoins en acier corten qui évoquent de manière passionnante l’histoire de la cité johannique.  Et notamment celle du centre ancien. Avec code à scanner pour prolonger l’aventure. Cette réalisation artistique et culturelle a été confiée en son temps, par la Ville d’Orléans, à deux artistes amoureux de leur ville : l’écrivain et historienne Anne-Marie Royer-Pantin et le plasticien Yann Hervis. 
 
par Jean-Dominique Burtin
 

Anne-Marie Royer-Pantin cliché Jean Puyo

Une invitation amoureuse et érudite

Ces derniers n’en sont pas à leur première collaboration puisque c’est à ces acteurs de la vie culturelle orléanaise que l’on doit notamment le livre en verre “Palimpseste” installé dans le Hall des voyages de la gare d’Orléans. Aujourd’hui, le beau travail d’Anne-Marie Royer Pantin et de Yann Hervis se retrouve dans un précieux ouvrage de quelque deux-cent dix pages publié par les éditions Corsaire.
 

Témoin 27 cliché Jean Puyo

L’écriture est ici enchanteresse, ondoyante et follement érudite. Les photographies de Jean Puyo reflètent quant à elle scrupuleusement l’état d’art des œuvres marquées du sceau personnel de l’authenticité, ainsi que le joli état d’âme de la cité orléanaise qui leur sert d’écrin.
 
Quelques mots mis en préface de ce remarquable ouvrage patrimonial qui invite à la promenade et à percer bien des secrets : «Avec ces Témoins pour fil d’Ariane, traversons les siècles, remontons le temps, laissons-nous prendre au jeu de la découverte du vieux cœur battant d’Orléans, dont l’histoire affleure partout, souvent là où on ne l’attend pas.»

“Les Témoins d’Orléans.  Une histoire, des histoires”.

Par Anne-Marie Royer Pantin et Yann Hervis. Création à quatre mains.
Photographies de Jean Puyo.
208 pages. 
Editions Corsaire. 34€.
 
Témoin cliché Jean Puyo
 

LES TÉMOINS D'ORLÉANS - Anne-Marie PANTIN, Yann HERVIS LES TÉMOINS D'ORLÉANS - Anne-Marie PANTIN, Yann HERVIS
34,00 €




ROYER-PANTIN Anne-Marie
Voir la biographie

Marcel GOUDEAU invité de l'émission L'été comme jamais sur France Inter !

C'est vendredi 13 août 2021 entre 9 h10 et 10 h !

 

« Des poignées d’mots qui s’aiment fort, qui pétillent, qui sentent bon,
qui fleurissent encore et encore, dansent au son de l’accordéon,
qui s’bougent, s’agitent, bouillonnent, qui voguent sur l’air du temps,
qui photographient, zooment, crayonnent… qui ne laissent pas indifférent ! »


Marcel Goudeau, notre « arrangeur de mots » s’emploie de
belle manière à triturer l’octosyllabe et la rime alternée. Il
sait nous faire vivre avec justesse, sensibilité et émotion,
ses souvenirs d’enfance. Il nous fait partager, avec gravité
mais aussi légèreté et humour, son regard sur la société.

Et il s’y emploie de belle manière à triturer l’octosyllabe et la rime alternée, Marcel Goudeau notre « Arrangeur de mots.»

Ce retraité tourangeau ex-enseignant du Technique, a d’abord pris goût à l’écriture en se tournant vers la nouvelle, puis sa rencontre avec une jeune troupe de slam, l’amène à tricoter des textes courts, à utiliser la musique des mots. Il sait nous faire revivre avec justesse, sensibilité, émotion, ses souvenirs d’enfance, et nous faire partager avec gravité, mais aussi, légèreté et humour son regard sur la société. Qu’il se rassure, son joli coup de pattes, les successions d’images qu’il nous donne à voir au creux de ses textes, ne nous donnera pas envie de partir.


http://www.facebook.com/marcelgoudeauslam

 

 

 


MES MOTS ONT LA PAROLE, le slam qui raconte la vie  - Marcel GOUDEAU MES MOTS ONT LA PAROLE, le slam qui raconte la vie - Marcel GOUDEAU
14,00 €




GOUDEAU Marcel
Voir la biographie

Inauguration à Saint-Thibault, samedi 7 août 2021

INAUGURATION à SAINT-THIBAULT, le 7 août 2021 à 11 heures. L'Espace, œuvre majeure d'Hervé Mhun, plantée sur le sol de son visage natal.


HERVÉ MHUN, SCULPTEUR DE L'INFINI HERVÉ MHUN, SCULPTEUR DE L'INFINI
15,00 €




Orléans Mag : Le Sacrifice des Lycéens parisiens en Sologne

.Orléans mag Lycéens 2021


LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS
18,00 €




JOUMAS Georges
Voir la biographie

Corsaire à la barre

Orléans mag


Le 4 mai à 23 h sur France 2, un téléfilm inspiré de La tragédie des lycéens parisiens résistants

Ils étaient jeunes et pourtant déterminés. Leurs parents ignoraient pour la plupart leur engagement secret contre le nazisme et dans la Résistance. Ce film redonne vie à l’épopée héroïque et tragique d’un réseau de lycéens résistants de la Seconde Guerre mondiale qui furent trahis par l’un des leurs. Le massacre de dizaines d’entre eux au moment du Débarquement, le courage inouï dont firent preuve leurs camarades, les personnalités incandescentes de ces si jeunes résistants sont racontées pour la première fois dans ce documentaire inédit.

FIPA 2020 (Festival international des programmes de Biarritz) – Sélection en Compétition nationale.

Festival des créations audiovisuelles de Luchon 2020 – Prix de la meilleure réalisation-montage.

Festival International du Film d’Histoire (Pessac 2020) -  Sélection dans la catégorie Panorama.

Diffusion du film le 4 mai 2021 à 23 H

Lire la suite...


LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS
18,00 €




JOUMAS Georges
Voir la biographie

La médaille de Verdun décernée à Alfred Dreyfus et à son fils Pierre

Article Dreyfus mars 2021


ÉCHOS DE L'AFFAIRE DREYFUS EN ORLÉANAIS - Georges JOUMAS ÉCHOS DE L'AFFAIRE DREYFUS EN ORLÉANAIS - Georges JOUMAS
18,00 €




JOUMAS Georges
Voir la biographie

Jounal de Gien : l'historien Georges JOUMAS évoque un criminel nazi Frantz Riemeringer.

Criminel nazi 1Criminel nazi 2Criminel nazi 3


LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS
18,00 €




JOUMAS Georges
Voir la biographie

Tribune hebdo relaie la collecte Corsaire

Tribune hebdo janvier 2021


Télérama et le Parisien évoque Les Lycéens, le traitre et les Nazis

Extrait du Parisien :

Une poignante histoire assez méconnue

Cette poignante histoire, assez méconnue jusqu'alors, le documentariste l'a découverte en lisant « La splendeur des Brunhoff » (Fayard, 2018). Ce livre écrit par sa compagne Yseult Williams raconte l'histoire de la famille Brunhoff, dont l'un des fils faisait partie du réseau formé dès juin 1940 dans quelques grands lycées parisiens.

« J'ai ensuite été aidé par l'historien Georges Joumas (« La tragédie des lycéens de Sologne », éditions Corsaire, 2014) et je me suis appuyé sur de très rares photos et documents d'archives », ajoute David André.

Lire la suite...


LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS
18,00 €




JOUMAS Georges
Voir la biographie

Incendie du dépôt de Darvoy : La presse en parle

https://www.magcentre.fr/206019-sinistre-nouvelle-le-stock-des-editions-corsaire-parti-en-fumee/

https://www.leparisien.fr/economie/business/loiret-la-maison-d-edition-corsaire-lance-une-cagnotte-apres-l-incendie-08-01-2021-8417946.php

la Rep du Centre

 

affiche Corsaire


Pour continuer à publier ! Soutenez-nous !

Notre maison d'édition a été durement éprouvée, le 24 décembre par un incendie détruisant totalement notre dépôt de Darvoy contenant des dizaines de milliers d'exemplaires de livres. Plusieurs titres ne sont plus disponibles, la majorité ne le sont qu'en trés faible quantité. Il va falloir se réorganiser, assumer des coûts d'expédition plus élevés, entreprendre une campagne de réimpression tout en poursuivant l'édition des livres en préparation.

Pour nous permettre de supporter cette épreuve :
offrez nos livres, parlez-en autour de vous... ou faites un don !

Lire la suite...


Tribune hebdo : Redécouvrir Maurice Genevoix

Tribune hebdo Noel 2020


AU-DEVANT DE MAURICE GENEVOIX - Jacques TASSIN AU-DEVANT DE MAURICE GENEVOIX - Jacques TASSIN
13,80 €




TASSIN Jacques
Voir la biographie

Orléans mag : Voix de Fêtes

Voix de Fêtes Orléansmag déc 20


VOIX DE FÊTES - Pierre ALLORANT, Yann RIGOLET VOIX DE FÊTES - Pierre ALLORANT, Yann RIGOLET
34,00 €




Pierre ALLORANT/Yann RIGOLET
Voir la biographie

Le 7 décembre sur France 3 : ☨ Les lycéens, le traître et les nazis

à voir à la TV


LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS
18,00 €




JOUMAS Georges
Voir la biographie

Maurice GENEVOIX entre au Panthéon

La Croix Genevoix


AU-DEVANT DE MAURICE GENEVOIX - Jacques TASSIN AU-DEVANT DE MAURICE GENEVOIX - Jacques TASSIN
13,80 €




TASSIN Jacques
Voir la biographie

sur France 3, un téléfilm inspiré de La tragédie des lycéens parisiens résistants: 10 juin 1944 en Sologne

Pour en savoir plus

Les Lycéens, le traitre et les nazis


LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS
18,00 €




JOUMAS Georges
Voir la biographie

Sur clio-cr.clionautes.org/ : Voix de Fêtes
Pierre Allorant et Yann Rigolet : un duo d’enseignants-chercheurs orléanais

L’ouvrage Voix de Fêtes (Cent ans de discours aux Fêtes de Jeanne d’Arc à Orléans 1920-2020), publié par Pierre Allorant et Yann Rigolet, constitue l’une des dernières parutions de Corsaire Éditions, en 2020.

Pierre Allorant est professeur d’histoire du droit et des institutions à l’université d’Orléans (membre affilié du laboratoire POLEN EA 4710) ainsi que doyen de la faculté de droit d’Orléans (depuis novembre 2016).

Yann Rigolet est professeur-coordinateur au Lycée des Métiers Sainte-Croix Saint-Euverte d’Orléans et chargé de cours à l’Université d’Orléans.

Au sein du laboratoire POLEN (Pouvoirs, Lettres, Normes), Pierre Allorant est membre affilié de la branche CEPOC (Centre d’Études Politiques Contemporaines), dont le professeur des universités Jean Garrigues est l’actuel directeur. La spécificité du CEPOC est d’appliquer en priorité les questionnements du laboratoire POLEN au champ des pouvoirs, institutionnels et autres, mais aussi des contre-pouvoirs, des marges et des dissidences politiques, sociales et culturelles. Il regroupe des historiens du politique et de la littérature, des linguistes, des civilisationnistes et des historiens du droit. Sa spécificité, à l’échelle nationale, est notamment d’être la seule équipe d’historiens français travaillant sur la vie parlementaire. Les problématiques et les travaux du CEPOC sont centrés sur la période contemporaine (XIXe-XXIe siècles) mais également ouverts aux autres périodes historiques, de l’Antiquité à la période moderne. La perspective est donc historique, concernant les politiques de la mémoire (commémorations, discours politiques, mémoires de l’événement et lieux de mémoire).

Lire la suite...


VOIX DE FÊTES - Pierre ALLORANT, Yann RIGOLET VOIX DE FÊTES - Pierre ALLORANT, Yann RIGOLET
34,00 €




Pierre ALLORANT/Yann RIGOLET
Voir la biographie

16 novembre 2020 23 h. Sur France 3 Centre val de Loire : André Mailfert, l'épopée d'un faussaire industriel

Pour en savoir plus

Durant l’entre-deux guerre, André Mailfert est devenu le premier grand industriel du « faux ». À la tête de 250 artisans, il inonde le monde de ses copies de meubles et œuvres d’art. Fabulateur né et joueur invétéré, il parvient à tromper les meilleurs experts de son temps. Son ingéniosité et les techniques qu’il a développées en ont fait une référence. Aujourd’hui, son nom est devenu synonyme d’escroquerie dans le milieu des antiquaires où les scandales de faux continuent de faire la Une. Musées nationaux, collections privées… personne n’est à l’abri des nouveaux Mailfert.

« Dans la vie, il y a ceux qui roulent les autres… et les autres » dès les premières pages de ses mémoires, le ton est donné. André Mailfert ne s’en cache pas, c’est un faussaire. Il fait partie de cette classe d’hommes vaniteux et ambitieux, prêts à tout pour réussir.

Sa spécialité : le meuble ancien. Crottes de mouche, poussière de grenier, fausses égratignures… tout les moyens sont bons pour faire d’un meuble tout neuf, une antiquité vieille d’un siècle. Les spécialistes n’y voient que du feu. Alors le faussaire va jusqu’à inventer un faux courant artistique du 18e siècle… Encore une fois, ça passe !

Son talent de fabulateur va lui permettre de construire l’un des premiers empires du faux : un atelier au cœur d’Orléans, 250 employés et plusieurs millions de chiffre d’affaire…

Aujourd’hui encore, l’histoire d’André Mailfert, premier grand industriel du faux, fait écho à de nombreuses réalités. 50% des objets d’art en circulation seraient des faux, Versailles a récemment été victime d’une arnaque à plusieurs millions, la contrefaçon est désormais un marché mondial.

Pourquoi une telle folie du faux ? Que disent les histoires de faussaires sur nous même et notre époque ?

 


AU PAYS DES ANTIQUAIRES - André MAILFERT AU PAYS DES ANTIQUAIRES - André MAILFERT
16,00 €




Livre O Cœur : le salon a fait face avec succès au Covid
Malgré les craintes et les mesures de distanciation, le public n’a pas boudé les allées de la serre du Jardin des Plantes, à Orléans, les 3 et 4 octobre dernier, pour le rendez-vous du festival littéraire.

La culture plus forte que le sanitaire ! La troisième édition de « Livre O Cœur », le salon régional du livre, a tenu ses promesses avec de nombreux visiteurs, malgré un petit reflux sur l’an passé. « C’est vrai, explique Noëlle Mirande présidente de l’association Arts et Littératures au Pluriel et organisatrice du salon, nous ne savions pas trop où nous allions, les visiteurs allaient-ils être présents ? ». En fait cette troisième édition a répondu aux attentes, même si le déplacement à l’intérieur de la serre du Jardin des Plantes était guidé et contraint interdisant parfois tout arrêt devant les stands ou discussions avec les auteurs.

Mais les maisons d’édition régionales ou locales comme Corsaire ou Infinimes ont joué le jeu avec près de 70 auteurs qui ont dédicacé leurs ouvrages, le week-end des 3 et 4 octobre. Quelques parisiens avaient même fait le déplacement à l’exception d’Antoine de Baecque, critique littéraire et tête d’affiche de cette édition, qui a fait faux bond sans explication. Les stands étaient donc bien garnis avec des auteurs dans toutes les catégories de la littérature, roman, histoire, BD, poésie.

 La littérature fait de la Résistance

Sophie Deschamps Pierre Allorant

Sophie Deschamps et Pierre Allorant étaient présent au festival Livre O Cœur les 3 et 4 octobre 2020 au Jardin des plantes d’Orléans pour dédicacer leur livre. Photo Magcentre

On notait en particulier la présence de deux contributeurs de MagCentre : Sophie Deschamps (Le silence des soutanes, Corsaire éditions) et de Pierre Allorant (Voix de Fêtes, 100 ans de discours aux fêtes de Jeanne d’Arc, Corsaire éditions) mais aussi d’auteurs plus anonymes ou médiatiques comme François Guéroult notre confrère journaliste de France Bleu.

Cette année le salon s’était mis aux couleurs des « VoyageS » qu’ils soient intérieurs, imaginaires, intimes ou ouverts sur les grands horizons. « C’est une porte ouverte sur le monde, explique Noëlle Mirande, nous en avons bien besoin dans ces temps confinés ».

De même, le salon avait décidé de créer cette année le prix « Résistances », destiné à récompenser un ouvrage centré sur les grands enjeux sociétaux. Dimanche c’est le livre de Giulia Foïs, journaliste à France inter, qui a été récompensé. Je suis une sur deux, témoigne de l’agression sexuelle dont l’auteure a été victime, de l’enquête qui a suivi et des trois ans de procédures. « C’est un prix que nous voulons développer, poursuit Noëlle Mirande, nous allons l’ouvrir puis lui donner plus d’écho en 2021 ».

Jean-Jacques Talpin


- page 1 de 27