Newsletter :


Revue de Presse
Christian Jamet au JT de France 3 Centre

 


LE LOIRET DES ECRIVAINS ET DES ARTISTES - Christian JAMET LE LOIRET DES ECRIVAINS ET DES ARTISTES - Christian JAMET
25,00 €




JAMET Christian
Voir la biographie

Christian JAMET sur Radio-Arc-en-ciel, samedi 29 avril de 11 h à 12 h

logo Arc en ciel


LE LOIRET DES ECRIVAINS ET DES ARTISTES - Christian JAMET LE LOIRET DES ECRIVAINS ET DES ARTISTES - Christian JAMET
25,00 €




JAMET Christian
Voir la biographie

Chrisitan JAMET invité sur France bleu Orléans

.


ANTIGNA OU LA PASSION DES HUMBLES - Christian JAMET ANTIGNA OU LA PASSION DES HUMBLES - Christian JAMET
25,00 €




JAMET Christian
Voir la biographie

Une collecte sur kisskissbank pour Alexandre Antigna

Antigna La rep avril 2017


ANTIGNA OU LA PASSION DES HUMBLES - Christian JAMET ANTIGNA OU LA PASSION DES HUMBLES - Christian JAMET
25,00 €




JAMET Christian
Voir la biographie

Jean-Pierre SIMON à Montlouis

Jps NR 19/04/17


Georges JOUMAS à Gidy pour une conférence sur la Résistance

Georges Joumas Gidy la Rep 2017


LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS LA TRAGÉDIE DES LYCÉENS PARISIENS RÉSISTANTS, 10 JUIN 1944 EN SOLOGNE - Georges JOUMAS
18,00 €




JOUMAS Georges
Voir la biographie

Devisne alias Boussenard dans le Bulletin de la Société d'Émulation de l'arrondissement de Montargis

Bulletin Montargis


LES LETTRES D'UN PAYSAN - Louis BOUSSENARD LES LETTRES D'UN PAYSAN - Louis BOUSSENARD
38,00 €




MERLIN Marcel
Voir la biographie

Navires et Histoire : Les Voiles de la République

Navires et Histoire


LES VOILES DE LA RÉPUBLIQUE - Antonio FERRANDIZ LES VOILES DE LA RÉPUBLIQUE - Antonio FERRANDIZ
20,00 €




FERRANDIZ Antonio
Voir la biographie

Banquet international du Livre

Invitation


Publier la biographie d'Alexandre Antigna... Merci de votre constribution

La Tribune Hebdo Antigna mars 2017


ANTIGNA OU LA PASSION DES HUMBLES - Christian JAMET ANTIGNA OU LA PASSION DES HUMBLES - Christian JAMET
25,00 €




JAMET Christian
Voir la biographie

Voilà un roman à conseiller : Vade retro satanas,
Publié par Claude LE NOCHER
Le quadragénaire William Carvault est agent immobilier à Bourges, métier qu’il exerce avec un dilettantisme certain. Ce Berruyer fut naguère policier, viré à cause de méthodes exagérées. Il s’essaya comme détective privé, mais les écarts adultérins finirent par lasser cet homme d’action. Aujourd’hui, Wiliam est en couple avec Heike Ziegler, commissaire de police à Bourges. Ils viennent d’avoir un bébé, Jan. Originaire d’Alsace, sa compagne reste très alémanique par son caractère affirmé. Quant à William, l’esprit jeune père de famille, ce n’est pas tellement son sujet. Tiraillements sévères dans le couple, donc. Du côté de son meilleur pote, ça ne va guère mieux. Depuis que sa petite amie l’a largué, Roger a du vague à l’âme. Un peu de mouvement dans sa vie, de violence même, lui ferait du bien.

Tandis que Heike enquête sur une série de meurtres de femmes, martyrisées avant d’être tuées, William est contacté par Youssef Bekkouche et Djamila, qui habitent non loin de chez lui. Mourad, le demi-frère de la jeune femme, a récemment disparu avec un ami. Il est à craindre qu’il soit parti pour le djihad en Syrie. Lorsque William explore l’ordinateur de Mourad, il y retrouve des vidéos de tortures infligées à leurs ennemis par des islamistes. Les inquiétudes de Djamila et Youssef semblent se confirmer. Avec Youssef, William s’invite à la mosquée. Il est fort possible qu’un imam autoproclamé, El Zarbi, ait incité Mourad à partir en guerre. L’influence de ce "religieux" (qui se prénomme Killian, en réalité) est assez relative, il a plus l’air d’un ringard que d’un spécialiste des sourates.

Bonne occasion pour Roger de se remonter le moral, en aidant William à secouer quelque peu l’imam El Zarbi. S’il n’est pas sans lien avec des djihadistes, il ne connaît guère Mourad et son ami. Par contre, grâce à une photo, une piste se dessine du côté de la Belgique. Heike étant absente pour cause d’enquête, voilà William contraint de s’occuper du petit Jan. Djamila et Youssef souhaitent qu’il poursuive ses investigations à Bruxelles, quitte à ce qu’eux-mêmes se chargent du bébé. Il vaudrait mieux que Heike n’apprenne jamais cette initiative, effectivement assez hasardeuse. Direction l’outre-Quiévrain pour Roger et William, qui n’ignorent pas que des bases arrières du terrorisme se situent en Belgique.

Mis à part un énergumène tatoué rencontré dès leur arrivée, William et Roger trouvent sans tarder un témoin, l’employée d’hôtel Maria, qui a croisé – et même donné un coup de main à – Mourad et son ami. Elle ne les a pas trouvés dangereux, animés de motivations terroristes. Il semble que le tueur de femmes sévissant dans la région de Bourges ait, lui aussi, fait le voyage jusqu’à Bruxelles. Malgré son courage, Roger ne peut l’intercepter ; il est même blessé par le criminel. Si son pote (qui a dégoté une copine pour l’héberger) ne peut rentrer immédiatement en France, William est prié de retourner dans son pays. Il a encore des questions à poser au pseudo-imam El Zarbi…

(Extrait) “Je préfère ignorer pour ne pas relancer les hostilités. Le tatoué n’a rien entendu et se croit maintenant obligé de nous faire la conversation dans un sabir personnel où il mélange joyeusement le français, l’anglais et le batave agricole. C’est assez dur à suivre et je dois parfois me reculer un peu pour éviter son haleine acidifiée par les nombreuses bières qu’il a dû ingurgiter. Si j’ai bien compris, il est question d’un voyage unique – et inique – qu’il a fait en France dans sa jeunesse… Il est arrivé Gare du Nord, et là… terrific, mijn god, des putains et des negers partout. Comment tu supportes ça ? Zonde overal… le péché partout !”

On n’est pas convaincus que des terroristes, quel que soit leur combat, soient dotés d’un grand sens de l’humour. On est "priés" de ne pas plaisanter sur leurs croyances. Il est vrai que le sujet n’a rien de comique, s’agissant d’attentats barbares. Néanmoins, Luc Fori montre qu’il est possible de traiter la question avec le sourire. C’est donc sous forme de "comédie policière" qu’il évoque les djihadistes. Que des fanatisés soient extrêmement dangereux, c’est sûr. Ceux-là trouveraient n’importe quel prétexte pour pratiquer la guérilla et exterminer des gens, dans un esprit kamikaze, on le sait. La riposte ne peut qu’être aussi "radicale" que leurs attaques.

Problème ultra-sensible, personne ne dira le contraire. On peut également présenter les choses avec une drôlerie sympathique, dans un roman à suspense où prime l’action avec ses péripéties débridées. L’auteur revendique une poésie à la Prévert, l’idée rabelaisienne de jouir de la vie, et des aventures agitées héritières de Frédéric Dard/San-Antonio. Le précepte qu’il a adopté est donc “Faites l’humour, pas la guerre”. Évoquer des thèmes très sérieux et le contexte actuel de cette façon amusée, c’est une excellente chose. Voilà un roman à conseiller !


MagCentre.fr “Antigna ou La passion des humbles” : pour quelques euros de plus

En cette année du bicentenaire de la naissance, à Orléans, du peintre Alexandre Antigna, Corsaire Editions va faire paraître à l’automne 2017 une nouvelle édition de la monographie de Christian Jamet, revue et considérablement enrichie de documents inédits: Antigna ou La passion des humbles.
Afin d’apporter une aide à la publication d’un livre d’art qui représente – notamment en raison de son abondante iconographie avec plus de 80 reproductions de tableaux – un investissement financier important pour un éditeur local et indépendant, une collecte a été organisée sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank.Le financement participatif ou crowdfunding est une façon innovante de financer un projet, une véritable alternative au financement traditionnel qui se déroule en ligne, sur des sites spécialisés et sécurisés qui facilitent la collecte auprès du grand public et des professionnels.La contribution au projet débute à 5 euros et est sans limite pour les plus généreux ! La condition unique est que la campagne atteigne son objectif minimum de 1950 euros avant son terme le 4 mai. D’intéressantes contre-parties récompenseront votre engagement. Les personnes souhaitant participer au financement de l’ouvrage peuvent se connecter grâce au lien suivant : https://www.kisskissbankbank.com/antigna-ou-la-passion-des-humbles-le-livre?ref=category


ANTIGNA OU LA PASSION DES HUMBLES - Christian JAMET ANTIGNA OU LA PASSION DES HUMBLES - Christian JAMET
25,00 €




JAMET Christian
Voir la biographie

L'hebdomadaire Le Marin nous invite à prendre le large dans Les Voiles de la République !

Le Marin, Les Voiles de la République


LES VOILES DE LA RÉPUBLIQUE - Antonio FERRANDIZ LES VOILES DE LA RÉPUBLIQUE - Antonio FERRANDIZ
20,00 €




FERRANDIZ Antonio
Voir la biographie

Disparition de Jacqueline BAYARD

Disparition de Jacqueline Bayard


COULEURS DE LOIRE - Jacqueline BAYARD, Jacques LEFEBVRE, Thérèse RAUTUREAU COULEURS DE LOIRE - Jacqueline BAYARD, Jacques LEFEBVRE, Thérèse RAUTUREAU
32,00 €




Le sénateur Jean-Pierre SUEUR nous parle du livre : Le Loiret des écrivains de Christian JAMET

Il faut remercier Christian Jamet pour avoir écrit ce livre – Le Loiret des écrivains et des artistes – qui sera un guide précieux pour tous ceux qui aiment notre département du Loiret et qui l’aiment comme terre de culture. Et il faut également remercier Corsaire Éditions pour avoir publié cet ouvrage, remarquable illustré.

J’ai toujours pensé que nos villes et villages n’étaient pas seulement faits de pierres, mais aussi des « pierres vives » – pour reprendre le titre d’une célèbre collection des éditions du Seuil – que sont les œuvres de tous ceux, écrivains, artistes – tant d’autres aussi – qui y ont vécu et y ont créé des œuvres de l’esprit qui nous accompagnent lorsque nous marchons dans les rues, lorsque nous contemplons les paysages, et rêvons à ce qui fut et sera, puisque nous ne marcherons qu’un temps dans ces rues et ne regarderons qu’un temps ces paysages qui nous survivront.

Charles Trenet a ainsi chanté l’« âme des poètes », qui flotte et flottera dans les rues après que ceux-ci ont – ou auront – disparu.

C’est ainsi que Christian Jamet nous convie à des promenades inspirées en ce Loiret qui nous est cher : des bords de Loire – qui sera insensible au méandre de Guilly et à la découverte, depuis l’autre côté du fleuve, de l’abbaye de Saint-Benoît ? – aux villes, aux villages, à la forêt, immense et intime à la fois. On dit souvent que la forêt sépare l’Orléanais du Gâtinais. J’ai toujours pensé qu’au contraire elle les rapprochait : j’y reviendrai.

Plutôt que de rendre compte de toutes les pages du livre et de toutes les histoires qu’il raconte, je préfère vous inviter à déambuler en sa compagnie – comme jadis, plutôt que naguère, je lisais à Bièvre le poème éponyme de Victor Hugo à une auditrice indulgente.

Je préfère prendre le livre au hasard. Et vous livrer quelques pépites en ajoutant que dès que vous aurez commencé à le lire, vous ne le quitterez plus.


LE LOIRET DES ECRIVAINS ET DES ARTISTES - Christian JAMET LE LOIRET DES ECRIVAINS ET DES ARTISTES - Christian JAMET
25,00 €




JAMET Christian
Voir la biographie

Un auteur : Christian JAMET dans JAD

JAD FÉV 2017


LE LOIRET DES ECRIVAINS ET DES ARTISTES - Christian JAMET LE LOIRET DES ECRIVAINS ET DES ARTISTES - Christian JAMET
25,00 €




JAMET Christian
Voir la biographie

Qui connaît le Jules Verne du Pithiverais ?

Louis Boussenard

 

Louis Boussenard

 

 


LES LETTRES D'UN PAYSAN - Louis BOUSSENARD LES LETTRES D'UN PAYSAN - Louis BOUSSENARD
38,00 €




MERLIN Marcel
Voir la biographie

Le Jules Verne du Pithiverais

Louis Boussenardjavascript:void(0)


LES LETTRES D'UN PAYSAN - Louis BOUSSENARD LES LETTRES D'UN PAYSAN - Louis BOUSSENARD
38,00 €




MERLIN Marcel
Voir la biographie

Colette, Chère exquise avec Christian JAMET

Spectacle dédicace Loiret des écrivains, Colette chère exquise. Christian Jamet présente Le Loiret des écrivains et des artistes : chemins de mémoire, Corsaire éditions, 2016. Il n’est guère de lieux du Loiret qui ne soient habités par le souvenir d’un enfant du pays ou d’un hôte célèbre dans le monde des arts et des lettres…

Suivi du spectacle Chère Exquise par Benédicte Bianchin d’après les textes de Colette sur des airs de Satie, Fauré et Debussy. Des confidences, des anecdotes, des dialogues sur tous les thèmes chers à Colette : les bêtes, l’enfance, l’indépendance.

affiche Colette


LE LOIRET DES ECRIVAINS ET DES ARTISTES - Christian JAMET LE LOIRET DES ECRIVAINS ET DES ARTISTES - Christian JAMET
25,00 €




JAMET Christian
Voir la biographie

Art brut. André Robillard sait comment tuer le temps : son ami Christian Jamet, un Orléanais qui a écrit un livre, sorti en 2013, sur lui.
L’artiste peintre de la collection d’art brut de Lausanne, révélé, pour ses fusils, par Dubuffet, habite toujours à Daumezon. Il a 85 ans… et une vie bien rythmée.

André Robillard arrive au rendez-vous légèrement en retard. Il attendait un coup de fil. De ces coups de fil d’amis (de Paris, de Suisse, de Lille, ou d’ailleurs) qu’il reçoit régulièrement. Dans sa petite maison, à Daumezon. Là où il a été interné pour la première fois quand il n’avait que 9 ans.

Il arbore une casquette, et un sweat coloré fraîchement ramené d’un séjour de trois semaines dans le Cantal. André Robillard, 85 ans, n’est pas vraiment du genre pantouflard.

Au moins 50 peluches

« Suis en pleine forme », lance-t-il, confirmant ainsi la première impression donnée par son pas enjoué. La perspective de souffler dans son harmonica qu’il tient sous le bras le rend, visiblement, guilleret. L’artiste aux célèbres fusils, est, réellement, un personnage attachant.

Un fusil pointé peut changer une vie

Son talent, notamment reconnu par Jean Dubuffet, inventeur du concept d’« art brut », « un art spontané, pratiqué par des malades mentaux ou des autodidactes en dehors des circuits culturels », lui a valu d’être fait chevalier des Arts et des Lettres, le 26 novembre 2015. « La médaille est chez moi, dans un coffret », informe-t-il. Dans un coffret, entre sa collection de pin’s – sur sa veste de jogging est épinglé un « badge à la licorne » qui semble être l’une de ses dernières acquisitions – et sa collection de peluches. « J’en ai au moins 50. J’aime bien celles à mécanique. Un ami gendarme m’en a envoyé quatre nouvelles dans un colis », précise l’octogénaire.

Des cadeaux, il en a reçus à l’occasion des fêtes, qu’il a passées chez son ami Christian Jamet, un Orléanais qui a écrit un livre, sorti en 2013, sur lui.
L’artiste croque la vie. « Mange bien. » Mais fait « toujours le même poids ». Poids plume. Plumes d’oiseaux. Chez lui, ils sont presque dix à lui tenir compagnie. Perruches, mandarins et autres canaris. « Tous les jours, je m’occupe d’eux. Je vis avec la nature », déclare le bienheureux.

Tous les matins, André s’accorde une pause-café. Au Nerval. La « cafet’» de l’hôpital. Et chaque mardi, pour aller faire les courses, il commande un taxi. Une vie bien rythmée qui laisse évidemment de la place à l’art. « Je fais quatre dessins par soir en regardant la télé. Je dessine des renards, Paris, des Indiens… », détaille l’artiste au regard de biais. « Dans la vie, il faut se bouger », lance celui dont les fusils sont parvenus à « tuer la misère ».

« Je suis né sous une bonne étoile »

Se bouger. Sur scène notamment. Déjà plusieurs années que l’homme aux multiples talents fait du théâtre avec Alexis Forestier. « Je joue de l’harmonica, du tambour. Je parle russe, martien. Je passe 1?h?30 sur scène. Je n’avais jamais fait ça de ma vie. Ça me plaît. » Le spectacle « Tuer la misère », dont il est le sujet, est donné un peu partout en France, depuis 2008, et prochainement à Paris.
Mais alors à quoi peu bien rêver le plus ancien pensionnaire de Daumezon désormais?? « D’aller sur la lune. Je m’intéresse aux planètes. » Serait-ce parce qu’il est « né sous une bonne étoile », comme il se plaît à le répéter??

Blandine Lamorisse


ANDRÉ ROBILLARD, L'ART BRUT POUR TUER LA MISÈRE - Christian JAMET ANDRÉ ROBILLARD, L'ART BRUT POUR TUER LA MISÈRE - Christian JAMET
24,00 €




JAMET Christian
Voir la biographie

- page 1 de 16