Newsletter :


Littérature française


Résultats 1 - 11 sur 11

FABULEUSES HISTOIRES SUR LES PHARES - côtes et îles du couchant - François Angevin
FABULEUSES HISTOIRES SUR LES PHARES - côtes et îles du couchant - François Angevin

Un recueil de 13 nouvelles inédites illustrées par de superbes dessins de Jennifer Angevin. À moins de s’appeler Stephen King, et encore, difficile d’aligner autant d’histoires qui soient de qualité égale. Phareland


« Vos mères vous ont peut-être dit que les phares, étaient là pour éclairer la mer; n’en croyez rien, ils sont là pour dire aux marins où ils sont ».

« Le soulagement que l’on peut prouver quand, par temps bouché et une estime incertaine, on aperçoit enfin l’éclat qui va permettre de recaler sa position, montre bien toute l’importance que revêtent les phares pour les navigateurs ». Éric TABARLY
 

Traits d’union entre la mer et le ciel, les silhouettes des phares sont les bornes dressées par les hommes aux limites de leurs terres et de leurs peurs maritimes. Leurs feux n’ont cessé d’enflammer l’imagination, d’attirer le regard et l’objectif photographique. Moins souvent, la plume de l’écrivain a cherché à rêver les humbles mystères ou le terrible quotidien cachés au creux de leurs corps de pierre. C’est chose faite dans cet ouvrage où François ANGEVIN a su, avec quelques belles ou étranges histoires, évoquer le destin des phares de France et de leurs gardiens.

 

Les récits du livre :

Le cyclope de pierre : Boulogne-sur-mer, (phare de Boulogne-sur-mer) L’heure de la revanche : Dieppe (phare d’Ailly, phare des jetées de Dieppe)
De l’autre côté : Honfleur (phare de Honfleur)
La dernière marche : Pointe de Barfleur (phare de Gatteville)
Le marin tombé à la terre : Granville (phare de la pointe d’Agon)
Pour l’amour des phares : Cancale (Phare de la Pierre-du-Herpin)
Pas de deux à Enez Eusa : Ouessant et ses phares
Les enfers sont toujours là quand il faut : Phare des Pierres Noires (Finistère, Le Conquet)
La mer à boire : Brest (phare de Quelern, sur la presqu’île de Quelern)
Duel salé : phare des Cardinaux (Morbihan, commune Hoëdic)
Phare à tout prix : île de Ré (phare des Baleineaux)
Les hommes de la pierre et du vent : Phare du Four du Croisic (Loire atlantique, commune Le Croisic).
Vague à l’âme : estuaire de la Gironde, bateau feu de Talais.

Un entretien avec l’auteur, François ANGEVIN

Pour en savoir plus sur la Société nationale pour le patrimoine des Phares et Balises


222 pages    isbn 9782910475321


JE VOUDRAIS - Charles DE GAULLE
JE VOUDRAIS - Charles DE GAULLE

Introduction d’Héliane BERNARD
Textes choisis par Alain HARTOG, Mario RIGAULT, René VÉRARD

Photo de couverture de Cecil Beaton, portraitiste officiel de la famille royale anglaise.

Une invite à parcourir les écrits littéraires de Charles de Gaulle. Ceux de la prime jeunesse, comme ceux variés, de l’âge mûr (des récits, nouvelles, poèmes, articles, lettres,jusqu’au grands textes et discours entrés dans l’Histoire).

Liste des textes :
Je voudrais 1908, Campagne d’Allemagne 1905, Une mauvaise rencontre 1906, Zalaïna 1908, Le baptême 1914, Le flambeau 1927, Beyrouth juillet 1930, Le fil de l’épée 1932, Churchill 1940 (l’Appel 1954), Londres 18 juin 1940, La France libre 1940 (l’Appel 1954), Londres 24 décembre 1941, Bir Hakeim juin 1942 (l’Appel 1954), Bir Hakeim 11 juin 1942, 23 juin 1942, Brazzaville 30 janvier 1944, l’unité 1944 (1956), Paris 26 août 1944, Marly-le-Roi 21 février 1946, Correspondance entre M. Vincent Auriol et le général de Gaulle janvier 1947, Strasbourg 7 avril 1947 (extrait), La pente (l’Appel 1954), Départ (Le Salut 1954), L’Algérie Allocution 23 avril 1961, Le Mémorial des compagnons de la libération, Paris 6 juin 1964, L’Europe 14 décembre 1965 (extrait), Paris 11 avril 1966, Phnom-penh 1 septembre 1966, Montréal 24 juillet 1967, Allocution 11 mars 1969 (extrait), Allocution radiodiffusée 25 avril 1969, Testament, Extrait d’un poème de R.M. Rilke suivi d’un texte manuscrit du général de Gaulle.
200 pages  isbn 978291047518

Et pour comprendre De Gaulle écrivain


JOURNAL D'UN SEIN - Béatrice MAILLARD-CHAULIN
JOURNAL D'UN SEIN - Béatrice MAILLARD-CHAULIN

Préface de Jean-Claude KILLY
4e édition

Ce journal raconte avec chaleur, au jour le jour, la relation entretenue avec un nouveau partenaire qui s’est introduit dans la vie de l’auteur, en l’occurrence un cancer. Le lecteur dévorera ces pages où l’humour sans détour de Béatrice Maillard-Chaulin devient un indispensable adjuvant à la chimiothérapie.
Au fil des jours, cette lutte contre l’intrus se transformera en un combat collectif. Ils gagneront, ils seront les champions, Béatrice et l’équipe de l’Institut Curie, François, Garrus le chien et tous leurs copains.
Cette histoire est une histoire d’amour. Et l’amour ne chipote pas sur la part qui revient à chacun. Chimio ou alchimie de nos petits plaisirs ? On ne détaille pas le triomphe d’une équipe. Il n’y a pas de miracle, mais un secret que Béatrice Maillard-Chaulin nous fait partager dans ce livre tonique comme un éclat de rire : face à la maladie, la plus infime occasion de bonheur est la plus ferme des planches de salut. Un texte exemplaire.
En France, une femme sur neuf est ou sera atteinte d’un cancer du sein. Le moral est, on le sait maintenant, un élément important dans le processus de la guérison. Un tel témoignage pourra se révéler une grande aide pour toutes les personnes confrontées à cette maladie, qu’il s’agisse de la malade elle-même ou de son entourage. Il raconte avec des mots simples comment l’angoisse a dû laisser sa place à la joie de vivre, comment la malade, avec un peu d’aide, a pu reprendre le contrôle de l’embarcation.
Ce récit permettra à celui ou à celle qui pourrait, un jour, être touché par cette maladie de l’aborder avec moins d’appréhension et certainement plus de sérénité.
Après avoir vécu cette aventure qui a donné un tournant inattendu à son existence, Béatrice vit aujourd’hui, passionnément avec François, l’homme de sa vie, et Garrus, son fidèle husky.

Coup de cœur de Patrick Poivre d’Arvor à l’émission Vol de nuit sur TF1
Dans son livre, dont les cancérologues disent qu’ « il devrait étre remboursé par la Sécurité sociale », Béatrice Maillard-Chaulin raconte avec l’humour et la dérision qui permettent la distance sa lutte avec Marcel (c’est le nom qu’elle a donné à son cancer du sein, un intrus, qui s’est attaqué à son “lolo”). 
Rendez-vous sur Journaldunsein.com

JOURNAL D'UN SEIN ce sont des vitamines et cela marche. Je suis sûr que cela peut guérir…
L’envie de vivre et le rire sont les choses les plus toniques. Le rire et l’amour, on n’a rien inventé de mieux..
.
Didier VAN CAUWELAERT -prix Goncourt- à l’émission Ça se discute FRANCE 2

200 pages    isbn 9782910475253

JOURNAL D'UN SEIN a été traduit en espagnol et en braille.

pack Journal d'un sein


JOURNAL D'UN SEIN - Version braille
JOURNAL D'UN SEIN - Version braille

*version Braille (traduit par Pascale Isel)

img4057410a89269
La version en braille se compose de 2 tomes de 113 pages cartonnées 160 g, recto verso, format A4, reliure spirale, couverture couleur.

Coup de cœur de Patrick Poivre d’Arvor à l’émission Vol de nuit sur TF1

JOURNAL D’UN SEIN, ce sont des vitamines et ça marche. Je suis sûr que cela peut guérir…
L’envie de vivre et le rire sont les choses les plus toniques. le rire et l’amour, on n’a rien inventé de mieux..
Didier VAN CAUWELAERT - prix Goncourt - à l’émission “Ça se discute” FRANCE 2

Rendez vous sur journaldunsein.com

isbn 9782910475277


L'HÉRITAGE D'ÉPONINE - Lucienne CHAPÉ
L'HÉRITAGE D'ÉPONINE - Lucienne CHAPÉ

Éponine vit heureuse à Nantes, étudiante décontractée et choyée par ses parents, Elie et Moïsette le Coz; sa vie sentimentale va basculer avec son séjour à Boston, et le décès prématuré de son père... Un nouvel engagement, humanitaire cette fois, après le tsunami de 2004, pourra-t-il lui montrer la voie du bonheur ? Et si la clé était à Oléron, immuable, là où l'attend sa tante Muriel ? 

On retrouve les personnages de "Les saisons oubliées" et "Les Illusions perdues", et leur destinée mêlée pour toujours à la belle île de l'Atlantique.

Lucienne Chapé est professeur de lettres classiques, docteur ès lettres, et chroniqueuse littéraire à la radio. Elle a exercé différents métiers, dont la taille de pierres, et entreprend d’évoquer dans ses romans des destins de femmes liées à un endroit qui lui est cher : son île natale Oléron .

209 pages    isbn 9782910475154


LA SOURCE - René VÉRARD
LA SOURCE - René VÉRARD

Le premier rêve inconscient d’un enfant, le premier amour secret d’un adolescent, l’espoir intimement caressé par un adulte, l’ultime illusion bercée par un vieillard, c’est de la poésie. Et c'est de la belle poésie que l'on retrouve dans cet ouvrage.

Ce recueil est l'œuvre du journaliste écrivain René VÉRARD. Un noble cœur !

 

isbn 9782950395724


LES CHEMINS CROISÉS - MARIO RIGAULT
LES CHEMINS CROISÉS - MARIO RIGAULT

MARIO RIGAULT donne depuis toujours libre cours à sa passion, l’écriture. Ses textes paraissent dans différentes publications et sont récités par les écoliers. Des prix couronnent ses écrits. Sa poésie est mélodieuse, délicate, parfois inattendue. On est séduit par les mille et une facettes de la virtuosité de ce poète-créateur qui allie à la musicalité des vers toujours parfaitement rythmés -prosodie oblige- la richesse des images.

Au détour d’une page, vous aurez la surprise d’un sourire, d’une émotion ou d’un peu de rêve ; vous verrez d’un œil nouveau ce monde qui nous entoure et aimerez les poèmes de ce troubadour moderne, tour à tour malicieux ou tendre mais toujours profondément humain.

isbn 9782910475017

La librairie

Devant cette vitrine, il est comme un aimant
Un fascinant pouvoir tissé de mille titres
Une curiosité à lire les chapitres
D’aventure ou fiction, d’histoire ou de roman.

Mais une librairie ne confie ses secrets
Qu’en feuilletant un livre, en sentant son odeur
En caressant ses pages avec foi et ardeur
En découvrant l’auteur, en un instant sacré.

Oh ! livre mon ami, le libraire saura
Suggérer le bon choix, tout en restant discret
Parmi tes compagnons, en ce lieu consacré,
Tu vaux jeu de l’esprit entouré d’une aura.

 

 

Mario Rigault

 

 


PRIÈRES DANS LA CATHÉDRALE DE CHARTRES - Charles Péguy
PRIÈRES DANS LA CATHÉDRALE DE CHARTRES - Charles Péguy

2014 centième anniversaire de son décès.
C’est entre le mois de juin 1912 et les moissons de 1913 que l’auteur des Cahiers, le publiciste, comme on disait alors, passa le fossé de la ville porte de Guillaume, avant de gravir « exalté la pente ultime ! »… Il aura suffi qu’au début de ce siècle, un poète, penseur, polémiste, qui eut l’audace d’échouer à l’agrégation de philosophie, et le culot de mourir combattant de la « der des der » en pleine maturité, écrive cet hymne à l’Amour, avec un grand « A », pour que l’émotion jaillisse. (Ivan Levaï Figaro magazine, 13 avril 1996)
La méditation religieuse de Charles Péguy se déploie avec une forme poétique sans précédent dans la littérature française.
Des textes pour cheminer vers les lieux de pèlerinage.

Les Cinq Prières dans la cathédrale de Chartres ont été écrites par Charles Péguy (1873-1914) à la suite du pèlerinage qu’il fit pour rendre grâce à la Sainte Vierge de la guérison d’un de ses fils (mai 1913).
La méditation religieuse de Charles Péguy se déploie avec lenteur dans une forme poétique sans précédent dans la littérature française.
Ces textes allaient produire un étrange miracle : celui de renouer avec une vieille tradition médiévale. Chaque année, plusieurs milliers d’étudiants parcourent les 96 kilomètres de route plate et rectiligne qui séparent Paris de Chartres. Comme des milliers d’hommes et de femmes l’ont fait des siècles avant eux, ils prennent leur bâton pour cheminer sur la route les menant vers les lieux de pèlerinage, vers Dieu.
L’introduction, «Le Génie de Péguy», par Roger Secrétain, fondateur des Études péguystes, nous fait redécouvrir Péguy.

Aujourd’hui, nous savons qui est Péguy, mais nous savons aussi qu’il est impossible de le définir en quelques phrases claires, car le champ qu’il offre à l’admiration et à l’investigation de ses successeurs est  lui-même infini. Ce qui est sûr, c’est que l’œuvre s’est révélée. Elle est certes engagée dans un temps, et même très engagée, car Péguy est de son temps, un temps d’incubation, de préparation extraordinaire sur lequel nous continuons de vivre. Le don qu’il avait de saisir dans un regard souverain les valeurs éternelles, d’aller bien au-delà des apparences, ne le préservait pas des malentendus, des drames, des passions, de toutes les péripéties psychologiques, politiques et morales de sa propre vie.
Roger SECRETAIN, Ceux qui ont éclairé nos chemins

…La litanie péguyste peut plonger le lecteur dans l’extase. Péguy est et voudra être un fils du peuple. Sa mère et sa grand-mère, qui l’élèvent seules après la mort de son père, sont rempailleuses de chaises à Orléans. De brillantes études le conduisent à l’École normale supérieure en 1894, mais entre-temps il a perdu la foi et a décidé de militer pour la cause socialiste. D’où l’ambiguïté de sa première Jeanne d’ARC (1897), drame en trois parties. D’où aussi, en 1900, la fondation des Cahiers de la Quinzaine, périodique d’abord destiné à commenter les activités du socialisme, mais dont l’orientation deviendra peu à peu plus littéraire.Il permet de fixer la personnalité de Péguy dans sa «Boutique des Cahiers», en face de la Sorbonne, et de suivre ses luttes -contre les antidreyfusards, contre la politique anticléricale de Combes, et même, finalement contre Jaurès. Hanté par la présence du mal sur terre, par «l’enfer terrestre», Péguy revient à la foi catholique. Il annonce sa conversion en septembre 1908. Renié par certains de ses amis de la veille, sollicité par les maurrassiens, il maintient farouchement son indépendance, et ne ménage pas les milieux bien-pensants. Sa défense de Bergson, à la veille de la guerre, le prouve suffisamment.
La guerre qu’il avait fini par appeler de ses vœux, allait faire de lui l’une de ses premières victimes :  le 5 septembre 1914, un mois après la déclaration des hostilités, Péguy était frappé d’une balle en plein front dans la campagne de Brie. Il allait rejoindre ces combattants fraternels qu’il avait célébrés dans ces écrits.
L’orthographe des textes de cette édition est identique à celle de l'édition originale.

48 pages   isbn 9782910475079