Newsletter :


HARTOG Alain

Chez Alain HARTOG, nulle ostentation, mais une prédisposition à la simplicité qui lui permet de considérer un vin de pays du même œil bienveillant qu’un grand cru. Son détachement des biens de ce monde ne souffre qu’une exception : sa bibliothèque. Il en suit le développement avec une fierté non feinte. Mais là aussi, ne croyez pas trouver des ouvrages de grand prix, ou des éditions luxueuses. À ceux-là, il préfère le vieux bouquin racorni, exilé d’un fond de brocante qu’il découvre avec gourmandise. S’il met toute la simplicité dans son quotidien, c’est qu’il a réservé sa part de grandeur à l’idée qu’il se fait de la littérature et de l’histoire. Mais cela fait partie des choses qui se ressentent et ne se disent point.



Résultats 1 - 2 sur 2