Newsletter :


FERRANDIZ Antonio

Rien ne semblait prédisposer Antonio Ferrandiz, dermatologue à Châteauroux à écrire un roman maritime. Et pourtant ! Né à Barcelone, la Méditerranée a bercé son enfance. De son ancêtre, le capitaine Juan Mirambell de la marine marchande espagnole, l’homme qui permit la reprise des relations commerciales entre l’Espagne et son ancienne colonie de l’Argentine, il a hérité le goût des bateaux. Il fait son service dans la marine et réalise en tant que médecin une campagne d’assistance médicale aux pêcheurs de thon sur le patrouilleur Mercure. La lecture des aventures du capitaine Aubray l’amène à s’intéresser au côté Français de ce long conflit naval. L’idée lui vient ; alors de créer le personnage d’Athanase Delrieu.
Les Voiles de la République est son premier roman.



Résultats 1 - 2 sur 2

LES VOILES DE LA RÉPUBLIQUE - Antonio FERRANDIZ
LES VOILES DE LA RÉPUBLIQUE - Antonio FERRANDIZ

En 1793, alors que la terreur bat son plein, la Marine française s’adapte tant bien que mal aux bouleversements de la Révolution. Pour Athanase Delrieu, c’est une aubaine : à 18 ans, cet aspirant de première classe va prendre le commandement de sa frégate après une bataille meurtrière contre les Anglais qu’il va continuer à combattre mission après mission, jusqu’en Amérique.
Mais l’Angleterre n’est pas son seul ennemi. Il va devoir affronter le farouche Jacobin Bourdier, aspirant à bord du même bateau, des Royalistes et surtout une troupe de Chouans avec à leur tête Olympe de la Sablière de Grandet. Et Athanase n’est pas insensible au charme et au courage de la belle…


LES VOILES DE LA RÉPUBLIQUE - Antonio FERRANDIZ
LES VOILES DE LA RÉPUBLIQUE - Antonio FERRANDIZ

Cette édition comprend un glossaire des termes de la marine.

En 1793, alors que la terreur bat son plein, la Marine française s’adapte tant bien que mal aux bouleversements de la Révolution. Pour Athanase Delrieu, c’est une aubaine : à 18 ans, cet aspirant de première classe va prendre le commandement de sa frégate après une bataille meurtrière contre les Anglais qu’il va continuer à combattre mission après mission, jusqu’en Amérique.
Mais l’Angleterre n’est pas son seul ennemi. Il va devoir affronter le farouche Jacobin Bourdier, aspirant à bord du même bateau, des Royalistes et surtout une troupe de Chouans avec à leur tête Olympe de la Sablière de Grandet. Et Athanase n’est pas insensible au charme et au courage de la belle…