Newsletter :


A la une


Résultats 1 - 13 sur 13

COULEURS DE LOIRE - Jacqueline BAYARD, Jacques LEFEBVRE, Thérèse RAUTUREAU
COULEURS DE LOIRE - Jacqueline BAYARD, Jacques LEFEBVRE, Thérèse RAUTUREAU

Unique ! la Loire comme vous ne l'avez jamais vue. Plus de cent peintres, poètes et écrivains ! Plus de 70 reproductions en couleurs, Des tableaux inédits, notamment ceux de Maurice Genevoix !

La Loire et ses affluents ont inspiré d’innombrables artistes, peintres, écrivains et poètes qui ont fréquenté ses rives. Ils ont été séduits par ses aspects pittoresques : villes au bord du fleuve, activités des bords de Loire,… Ils ont souvent peint ou écrit sur la Loire. c’est ce que révèle ce beau livre.

 

Rieuse, épanouie, sablonneuse, ample et magnifique… la LOIRE, miroir de l’âme les a inspirés.

 

 

 

 

 

 

La Loire sous les regards croisés de Félix Vallotton, Max Ernst, Jean-Jacques Delusse, Nicolas Mecheriki, Henri-Joseph Harpignies, Francis Picabia, Prosper Barbot, Charles Le Roux, Claude Rameau, Louis-Robert Antral, Jean Fouquet, Jean-Albert Gorin, Théodore Rousseau, Léon Eugène Dambeza, Maxime Maufra, Jean Commère, Louis Dupont, Maurice Loirand, Richard Boutin, Félix Vallotton, Max Ernst, Jean-Jacques Delusse, Eugène Delacroix, Prosper Barbot, William Turner, Emmanuel Lansyer, Eugène Prévost-Messemin, Olivier Debré, Roger Toulouse, Paul Fachet, Maxime Maufra, Jacques Lefebvre, Jacqueline Cailliau, Bernard Lorjou, William Turner, Balitran, Jacques Villon, Thomas Aignan Desfriches, Louis Joseph Soulas, Jacques Poirier, Nicolas Chapuy, Jeanne Champillou, Jacques Ousson, Johan Barthold Jongkind, Jean-Pierre Houel, Emmanuel Lansyer, Paul Désiré Trouillebert, Edouard Debat-Ponsan, Stephano Della Bella, Pierre-Antoine Demachy, Justin Ouvrié, Lambert Doomer, Jean Zaccheo, Stephano Della Bella, Denise Bruneau, Ferdinand Perrot, Charles Péguy, Marguerite Cécile Albrecht, Louis Aragon, Germain Audebert, Paul Badin, Honoré de Balzac, René Bazin, Maurice Bedel, Joachim du Bellay, Adam Billaut, Lucien Bodard, Michel Bondu, Roger Bonhomme, Jacques Branger, Marcel Bréchet, Francine Caron, Paul Fort, Hervé Guerlin, Gustave Flaubert, Julien Gracq, Maurice Genevoix, Victor Hugo, Max Jacob, Henry James, Jean-Marie Laclavetine, Jacques Lacarrière, Jean de La Fontaine, Jules Lemaître, Géo Norge, Pierre de Ronsard, Mme de Sévigné, Émile Souvestre, André Spire, Jules Vallès, André Turquet, Hubert Tillay, Francis Viélé-Griffin, Alfred de Vigny, Arthur Young.

120 pages isbn 9782910475352  relié, 22 x 28 à l'italienne, couverture cartonnée, 120 pages

 


LES VOILES DE LA RÉPUBLIQUE - Antonio FERRANDIZ
LES VOILES DE LA RÉPUBLIQUE - Antonio FERRANDIZ

Cette édition comprend un glossaire des termes de la marine.

En 1793, alors que la terreur bat son plein, la Marine française s’adapte tant bien que mal aux bouleversements de la Révolution. Pour Athanase Delrieu, c’est une aubaine : à 18 ans, cet aspirant de première classe va prendre le commandement de sa frégate après une bataille meurtrière contre les Anglais qu’il va continuer à combattre mission après mission, jusqu’en Amérique.
Mais l’Angleterre n’est pas son seul ennemi. Il va devoir affronter le farouche Jacobin Bourdier, aspirant à bord du même bateau, des Royalistes et surtout une troupe de Chouans avec à leur tête Olympe de la Sablière de Grandet. Et Athanase n’est pas insensible au charme et au courage de la belle…


MESSAGE DE NOËL AUX ENFANTS DE FRANCE - Charles DE GAULLE
MESSAGE DE NOËL AUX ENFANTS DE FRANCE - Charles DE GAULLE

Illustrations de Paul DURAND, illustrateur emblématique des années 1950-1970.

Ce message a été prononcé le 24 décembre 1941 à la radio de Londres par le Général de Gaulle qui voulait souhaiter un bon Noël aux enfants de France. La France était occupée depuis dix-huit mois. Cela veut dire que l’ennemi, après avoir remporté une bataille, se trouvait dans nos rues, dans nos villages, dans nos champs, avec son uniforme, ses lois, ses armes, son langage, et que les Français, puisqu’il était là, n’étaient plus chez eux. Il faisait froid. On manquait de nourriture parce que les prisonniers que l’ennemi avait faits et qu’ il retenait, chez lui, derrière des barbelés, n’étaient plus à la terre, et que les denrées des autres pays libres n’arrivaient plus dans nos ports. Et puis, aussi, parce que l’ennemi réquisitionnait tout ce que nous produisions pour nourrir ses soldats qui montaient la garde à nos carrefours et habitaient nos plus belles maisons. On aurait dit que, jamais plus, la France ne redeviendrait la France. Alors, le soir, les braves gens se cachaient pour écouter, à la radio, une voix venue d’au-delà la Manche, une voix brouillée par les appareils de l’ennemi qui interdisait de l’écouter. Une voix qui, en ce soir de Noél 1941, apportait aux petits enfants de France un message d’Espoir.

40 pages en couleur, couverture cartonnée